Notre Bureau

Le bureau est composé d'un-e président-e et de quatre vice-président-e-s.

Il est élu au sein des directrices et directeurs des 33 établissements pour une période de deux ans lors d'une assemblée générale du Réseau des INSPÉ.

L’Assemblée générale du Réseau des INSPÉ réunie le 09 juin 2022, a élu l’unique liste candidate au renouvellement de son bureau. Cette liste était portée par Alain Frugière, directeur de l’INSPÉ de l’académie de Paris.

La composition du nouveau bureau est la suivante :

Alain Frugière (directeur de l’INSPÉ de l’académie de Paris)

Président

Né en 1967, Alain Frugière est professeur des universités en Physiologie à Sorbonne Université, spécialiste de physiologie respiratoire et cardio-vasculaire.

Docteur en Sciences de la Faculté des Sciences de Saint Jérôme de l’université Paul Cézanne (Aix-Marseille III) en 1995, il devient en 1997 maître de conférences en Neurosciences à l’IUFM d’Amiens où il exerce jusqu’en 2006. En 2003, il obtient une habilitation à diriger des recherches, soutenue à la faculté de médecine d’Amiens. En 2006, il devient professeur des universités à l’IUFM de l’académie de Paris, intégré à l’université Paris-Sorbonne en 2008. Il est actuellement rattaché à l’UMR_S 1158 de la Faculté de Médecine Pitié-Salpêtrière - Sorbonne Université.

Directeur de l’IUFM de l’académie de Paris de 2009 à 2013, puis de l’ÉSPÉ de l’académie de Paris de 2014 à 2019, il est actuellement directeur de l’INSPÉ de l’académie de Paris. Vice-président du Réseau national des ÉSPÉ dès 2013, il est élu président du Réseau des INSPÉ en 2020.

Au-delà de ses fonctions académiques, Alain Frugière est également membre élu du conseil scientifique de l’université Paris-Sorbonne de 2008 à 2016, ainsi que membre du bureau de ce conseil de 2012 à 2016. Il a par ailleurs été membre nommé du conseil scientifique de l’université Sorbonne Nouvelle de 2009 à 2012 et membre du Sénat académique du PRES Sorbonne Universités de 2011 à 2017. Depuis 1998, il est président et/ou membre de comités de sélection d’enseignants-chercheurs et de jurys de recrutement d’enseignants.

Concernant ses expériences en recherche, il est membre de différents laboratoires de 1991 à aujourd’hui et a participé à dix-sept contrats de recherche depuis 1993. Il a écrit vingt-sept articles originaux publiés dans des revues internationales à comité de lecture, trois chapitres d’ouvrages, vingt-huit communications dans des congrès internationaux et trente-quatre dans des congrès nationaux. Depuis 2000, il a participé à dix-huit jurys de thèse et sept jurys d’habilitation à diriger des recherches et a dirigé quatre thèses de doctorat soutenues. Depuis 2006, il mène des activités d’expertise notamment pour l’ANR, le ministère de la défense, et diverses revues internationales à comité de lecture. Ses thèmes de recherche développés actuellement concerne la neurophysiologie respiratoire dans une logique translationnelle.

Elsa Lang-Ripert (directrice de l’INSPÉ de Bourgogne)

Vice-présidente en charge du pilotage des INSPÉ & Secrétaire

Née en 1971, Elsa Lang Ripert est professeure certifiée classe exceptionnelle en Espagnol.

Elle obtient le CAPES externe d’Espagnol en 1994 et commence la même année à enseigner dans le niveau secondaire, jusqu’en 2014. A partir de 2010 elle exerce également dans le supérieur, d’abord à l’IUFM de Dijon puis à l’ÉSPÉ de Bourgogne. Dans le cadre de ses fonctions dans l’enseignement supérieur, elle est parallèlement formatrice en Espagnol et responsable de plusieurs parcours Espagnol en master Enseignement puis en master MEEF et participe aussi à des actions de formation continue. De 2007 à 2010 elle dispense des cours d'espagnol pour adultes à l'Université pour Tous de Bourgogne (UTB).

Tout en poursuivant ses fonctions d’enseignement au sein du Master MEEF Espagnol, de 2013 à 2017 elle est directrice du département MEEF et directrice adjointe de l’ÉSPÉ de l’académie de Dijon. Directrice de l’ÉSPÉ de Bourgogne de 2017 à 2019, elle est actuellement directrice de l’INSPÉ de Bourgogne. Elle est élue membre du bureau du Réseau des INSPÉ en 2020 en qualité de vice-présidente chargée du pilotage des INSPÉ.

Au-delà de ses fonctions académiques, Elsa Lang Ripert est en 2019 membre du jury de la conférence de consensus du Cnesco sur les Langues Vivantes. De 2019 à 2020, elle participe à une recherche sur les « Pratiques et stratégies d’apprentissage d’étudiants de 1re année de Licence ». En 2021, elle expertise un article pour la revue EVALUER (Journal International de Recherche en Éducation et Formation). De 2021 à 2022, elle est membre du comité d’organisation de la prochaine conférence de consensus du Cnesco portant sur l’évaluation des élèves par les enseignants. En 2021 elle devient membre du Conseil Scientifique et d'Évaluation RITM-BFC. Depuis 2020, elle est également élue au CA de l’Université de Bourgogne

Elle est par ailleurs chevalier dans l’Ordre des Palmes académiques.

NATHALIE CATELLANI (DIRECTRICE DE L’INSPÉ DE L'ACADEMIE D'AMIENS)

Vice-présidente en charge de la recherche et Trésorière

Née en 1965, Nathalie Catellani est MCF de langue et littérature latines. Spécialiste de littérature néo-latine du XVIe siècle en Europe, et plus particulièrement de poésie, elle s’intéresse, dans une approche diachronique, à la tradition et à la translation de modèles de pensée et d’idées.

Diplômée d’une Licence et d’une Maîtrise de Lettres classiques obtenues à l’Université Paris IV-Sorbonne, elle enseigne dans des collèges ruraux de l’Oise, d’abord en tant que certifiée (1989), puis en tant qu’agrégée de Lettres classiques (1997). Elle soutient en 2005 à l’Université de Paris IV-Sorbonne une thèse de doctorat d’études latines. La même année, elle est recrutée comme PRAG de Lettres classiques à l’IUFM de Beauvais : elle intervient en formation initiale et continue auprès des publics des professeurs des écoles et des professeurs de Lettres. En 2010, elle est élue MCF à l’Université de Picardie Jules Verne et nommée directrice du centre IUFM 1er degré de Beauvais. En 2012, elle devient directrice adjointe de l’IUFM de l’académie d’Amiens en charge des formations et de la recherche et administratrice de l’UPJV pour un premier mandat. Elle contribue à la création de l’ESPE de l’académie d’Amiens dont elle devient directrice en janvier 2014.Elle est élue en 2016 au Conseil d’Administration pour un second mandat, puis en 2020 pour un troisième mandat. Elle est depuis 2017 déléguée à la formation des personnels de l’université auprès du Vice-président du CA.

Le pôle 100% IDT (100% Inclusion, un Défi, un Territoire) qu’elle pilote et qui réunit un consortium composé de quatre universités intégratrices d’INSPÉ (UPJV, Université de Caen-Normandie, Université de Lille, Université de Rouen-Normandie), des deux régions académiques des Hauts-de-France et de Normandie, de CANOPÉ et de SynLab, devient lauréat PIA3 Territoires d’innovation pédagogique en 2019, l’année de l’administration provisoire de l’INSPE. Nathalie Catellani est à nouveau nommée directrice de l’INSPÉ en février 2020, année où elle intègre le bureau élargi du R-INSPÉ.

THIERRY PHILIPOT (DIRECTEUR DE L’INSPÉ DE L'ACADEMIE DE REIMS)

Vice-président en charge des relations internationales et des partenariats

Né en 1961 Thierry Philippot est maître de conférences hors classe en sciences de l’éducation et de la formation.

Lauréat du CAPES (1986) et de l’agrégation interne d’histoire-géographie (1994), il enseigne l’histoire-géographie en collège pendant 17 ans et assure des travaux dirigés de géographie régionale et d’aménagement du territoire en tant que PRAG à l’institut de géographie de l’université de Reims (1996-1999). Parallèlement à ces enseignements, il intervient en formation initiale et continue des enseignants dans l’académie de Reims. Au cours de cette période il a été chargé de mission d’inspection auprès de l’IA-IPR d’histoire-géographie de l’académie.

Recruté en 2000 à l’IUFM de Reims, il forme à la didactique de la géographie les futurs professeurs des écoles, participe à la formation des futurs professeurs d’histoire-géographie et intervient dans la préparation à l’épreuve sur dossier du CAPES histoire-géographie. Parallèlement à ces activités de formateurs d’enseignants, il mène des activités de recherche et soutient en 2008 une thèse de doctorat en sciences de l’éducation et de la formation intitulée : La professionnalité des enseignants de l’école primaire : les savoirs et les pratiques. Une thèse pour laquelle il a reçu le prix de thèse de la chancellerie.

Depuis 2010, en tant que maître de conférences et membre titulaire CEREP EA 4692, il mène des recherches sur les évolutions de la professionnalité des enseignants de l’école primaire dans des contextes professionnels en transformation et des recherches en didactique de la géographie. Il participe activement au développement de la dimension internationale dans l’offre de formation de l’ESPE/INSPÉ en s’investissant dans la conception et la mise en œuvre de programmes PREFALC avec des universités argentines et colombiennes.

Au sein de l’ESPE, puis de l’INSPÉ de l’académie de Reims, il a exercé d’abord la responsabilité de la mention Pratiques et Ingénierie de la Formation, puis celle de directeur adjoint en charge de la formation. En 2020, il est nommé directeur de l’INSPÉ de l’académie de Reims.

Il est par ailleurs chevalier dans l’Ordre des Palmes académiques

PIERRE CHAREYRON (DIRECTEUR DE L’INSPÉ DE L'ACADEMIE DE LYON)

Vice-président en charge de la formation

Né en 1968, Pierre CHAREYRON est inspecteur d’académie – inspecteur pédagogique régional de Sciences de la vie et de la Terre et occupe actuellement les fonctions de directeur de l’INSPÉ de l’académie de Lyon.

Ses études à l’École Normale Supérieure de Lyon l’ont conduit à l’obtention d’un diplôme d’études approfondies et d’un magistère de Biologie Moléculaire et Cellulaire puis à l’obtention de l’agrégation de sciences de la vie et de la Terre en 1994.

Il exerce d’abord en lycée général et technologique, avant de rejoindre en 2000 le département Génie Biologique – Génie de l’Environnement de l’IUT de Saint Etienne où il participe à la formation des futures techniciennes et techniciens spécialisés dans ce domaine. Son implication dans cette institution le conduit à occuper successivement les fonctions de chargé de mission aux relations internationales, et de chef du département Génie biologique – Génie de l’Environnement.

Dans le même temps, il accompagne la formation des enseignantes et enseignants de SVT inscrits dans les parcours des universités de Lyon et Saint Etienne et concourt à la réflexion inter-universitaire sur les modalités de cette formation.

En 2008, il renforce ses compétences de formateur par l’obtention d’un master en histoire, philosophie et didactique des sciences à l’université Claude Bernard Lyon 1.

En 2017, il fait le choix de s’orienter encore plus directement dans l’accompagnement des enseignantes et enseignants en devenant IA-IPR de SVT dans l’académie de Lyon.

Sur proposition du Recteur de l’académie de Lyon et du Président de l’Université Claude Bernard, il est nommé administrateur provisoire de l’INSPÉ de l’académie de Lyon en janvier 2019 et en devient le directeur en mars 2020. Au titre de cette fonction, il pilote le développement de la composante INSPÉ intégrée à l’université Claude Bernard et coordonne la réflexion et le fonctionnement collectif des quatre universités et du rectorat du site Lyon – Saint Etienne au bénéfice de la formation des enseignants. Dans le cadre du réseau des INSPÉ, il contribue depuis 2019 à l’organisation du Printemps de la recherche en éducation et participe aux travaux du conseil scientifique des l’Education nationale.