Actualités

Éduquer dans les années 2020 : quelle présence pour travailler collectivement en contexte de crise ?

INSPÉ Normandie Caen

Cette journée d’études se tiendra le 10 février 2021, de 9h00 à 17h00, en distanciel.

Résumé

Les contextes sociaux, économiques et scientifiques de ces dernières années, et en particulier, le bouleversement lié à la crise sanitaire de l’année 2020, conduisent à questionner structurellement les métiers de l’éducation, de l’enseignement et de la formation. L’évidence de la dimension collective de tout projet et tout acte éducatif se manifeste dans une variété de formes et d’espaces, qu’il s’agisse d’éléments de langage institutionnalisés ou des pratiques quotidiennes. Cette journée d’étude entend se concentrer sur les transformations qu’a pu vivre l’école en cette période de crise sanitaire et souhaite interroger le rapport entre présence et absence, et son évolution, induite entre autres, par l’usage accru du numérique. La dimension collective du travail des acteurs et actrices de la sphère éducative pourra être de fait questionnée dans le contexte d’une redéfinition des espaces et des situations d’apprentissage, et d’une mise à l’épreuve des formes éducatives installées.

Travailler collectivement en contexte de crise invite à repenser la présence qui soutient ce travail. Cette journée d’étude propose de mettre en discussion cette invitation pour les étudiants, les enseignants, les formateurs, les cadres de l’éducation nationale, les chercheurs et l’ensemble des acteurs de l’éducation.

Inscriptions

La journée d’étude sera ouverte à toutes celles et ceux qui le souhaitent.

Pour participer, il vous suffit d’en faire la demande par mail à lorine.derny@unicaen.fr, en indiquant les interventions que vous souhaitez suivre.

Les liens de connexion vous seront transmis avant la journée.

Pour accéder au programme de cette journée d'études, cliquez sur le visuel ci-dessous

Autres articles sur le même thème